Saint Denis, ma ville

 

Dans cette page, je vais vous présenter la ville où j’ai grandi, Saint Denis. Cela fait plus de vingt ans que j’y vis.

A travers toutes ces années j’ai remarqué que le paysage urbain de la ville a changé mais pas radicalement, enfin pas encore. En effet, des immeubles ont poussé et je ne peux pas tourner la tête sans voir de grues. Il y a environ trois ans, de nouveaux logements ont été construits juste en face de chez moi et en ce moment même il y a des travaux en bas de chez moi. A quand mon tour ?

Il y a quelques années encore, Saint Denis était une ville presque morte après 18h. Mais cela tend à changer, certains magasins ferment vers 19h et on organise parfois des soirées nocturnes où les magasins ferment vers 22h. Croyez moi, c’est une grande première pour nous. Et puis il y a des rendez-vous immanquables comme le 1er samedi de chaque mois avec le Marché de Nuit.

Saint Denis se situe au nord de l’île et est le chef-lieu (capitale) de La Réunion. Il obtient le label Ville d’Art et d’Histoire décerné par le Conseil national des villes et pays d’art et d’histoire.

Ancien Hôtel de Saint Denis

La construction débute en 1846 mais est interrompue en 1848, année de l’abolition de l’esclavage. Elle reprend en 1854 pour s’achever en 1860. L’hôtel de ville est classé Monument historique le 13 octobre 1975 en totalité.

L’ Arthothèque

L’Artothèque a porté le nom de Maison Manicini en 1924 et Maison Mas en 1935.

La maison est entièrement construite en bois, elle est composée d’un rez-de-chaussée et un étage.

La maison est cédée au conseil général en 1985. Et l’Artothèque est créée en 1991 sur l’initiative du Département de La Réunion. Elle compte une collection de plus de 2000 œuvres et ouvrages sur l’art.

Le Barachois

Le Barachois est la partie la plus au nord de Saint Denis. La baie sur laquelle donne le Barachois servait autrefois de rade aux navires marchands.

Aujourd’hui c’est un lieu de promenade et de détente.

Il s’agit de Roland Garros et nous pouvons voir qu’il est appuyé sur son avion.

Nous pouvons lire en-dessous de la statue :

« Roland

Garros

Aviateur

Officier de la Légion d’honneur

Décoré de la Croix de Guerre

Né à Saint Denis de La Réunion

Le 6 octobre 1888

Tombé au Champs d’Honneur

A Vouziers

Le 5 octobre 1918

Initiateur du combat aérien en 1915

Inventeur du tir à travers l’hélice

Fit en 1913 la traversée historique

De la Méditerranée sans flotteurs

Sans convoi et sans coup d’aile

de Frejus à Bizerte »

Publicités