Présentation de l’île

Où se situe La Réunion ?

C’est une question capitale car beaucoup de gens encore ne connaissent pas ce bout de paradis (malheureusement) ! Lorsque j’étais en Angleterre dans le cadre du programme d’échange Erasmus, la question qui revient le plus souvent quand tu fais connaissance avec une personne est : « De quelle nationalité es-tu ? ». Quand je réponds « française », jusqu’ici tout va bien, jusqu’à ce que je leur dise que je viens de La Réunion et rien ne va plus. Comment puis-je être française et venir de La Réunion ? Comment La Réunion peut-elle être française alors qu’elle se ne trouve pas en France ? Et c’est où La Réunion ? C’était un peu compliqué d’expliquer tout cela, surtout dans la langue de Shakespeare : « La Réunion est une île qui se situe dans l’Océan Indien à côté de Madagascar et de l’île Maurice » . Par contre l’île Maurice et Madagascar, ils connaissent.

La Réunion se situe dans l’hémisphère sud, dans l’Océan Indien entre l’île Maurice et Madagascar.

Les cartes ont été prises sur les sites Cartograf.fr, Senat et Reunionweb, mais j’ai moi même réalisé les légendes.

L’Histoire de La Réunion à travers quelques dates

1663 : Deux colons français et dix serviteurs malgaches (sept hommes et trois femmes) s’installent sur l’île.

1730 : Olivier Levasseur dit « La Buse », un pirate, est pendu à Saint Paul.

1848 : Sarda Garriga proclame l’abolition de l’esclavage à La Réunion le 20 décembre.

1946 : Le 19 mars, La Réunion devient département français d’outre-mer.

1963 : Michel Debré est élu député de La Réunion le 6 mai.

2009 : le 23 juin, la route des Tamarins est ouverte à la circulation. Le maloya est classé au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis le 1er octobre.

1981 : Camille Sudre crée Free Dom.

2010 : Les « Pitons, Cirques et Remparts de La Réunion » sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 2 août.

Le portrait de La Réunion

 Statut : Département et région d’outre-mer

Chef-lieu : Saint Denis

Communes : 24

Population : 843 617 (en 2015, selon l’Insee)

Langues : Le français et le créole réunionnais. Dû à la présence de différentes ethnies, d’autres langues sont parlées, comme, le cantonais, le gujarati, le tamoul, le malgache, le mahorais, le comorien

Superficie : 2 512 km²

Monnaie : Euro

Le blason de La Réunion

Les armoiries de La Réunion

La blason de La Réunion a été créé en 1925 par le gouverneur Émile Merwart à l’occasion de l’Exposition coloniale qui a eu lieu à Petite-Île.

La devise FLOREBO QUOCUMBE FERAR, qui était celle de la Compagnie des Indes orientales, signifie « je fleurirai partout où je serai plantée ».

En haut à gauche : « M M M» veut dire 3 000 en chiffres romains et fait référence à la hauteur du Piton des Neiges.

En haut à droite : il s’agit du navire Saint Alexis qui marque la première prise de possession de l’île.

En bas à gauche : les trois fleurs de lys rappellent l’époque royale.

En bas à droite : les abeilles étaient des symboles utilisés par Napoléon Bonaparte durant le régime impérial.

Au centre : le drapeau tricolore français avec les initiales R.F. pour « République Française».

Le drapeau de La Réunion

Lo mahaveli

La Réunion ne possède pas de drapeau officiel. Lo Mahavéli a été conçu en 1975 par Guy Pignolet, un ingénieur de Sainte Rose. Il a remporté le concours organisé par l’Association réunionnaise de vexillologie en 2003.

Le triangle rouge symbolise le volcan et la force.

Le bleu représente le ciel et la douceur.

Le jaune représente le soleil et la clarté.

Lo Mahaveli vient du malgache Mahavel (« beau pays ») et du tamoul Véli (« étoile ») : « l’étoile qui te mène au beau pays ».