Fait de société

Les embouteillages à la Réunion

Selon l’Insee, en 2011, les trois quarts des Réunionnais qui travaillent utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail. Ils contribuent ainsi à l’encombrement des réseaux routiers aux heures de pointe (moment de grande affluence). Toujours selon l’Insee :

 Quatre personnes en emploi sur dix travaillent en dehors de leur commune de résidence.

 En 2011, un Réunionnais utilisant un véhicule motorisé pour se rendre au travail parcourt en moyenne 25 km par jour, soit plus qu’en France métropolitaine.

 La moitié des travailleurs font plus de 15 km et 7 600 dépassent les 100 km par jour.

 Ces déplacements génèrent l’émission d’une tonne de CO2 par personne en emploi et par an.

Et oui, lors des heures de pointe, la circulation est une horreur ! :O Surtout en période scolaire !

Le vendredi est la pire matinée ! En plus des travaux , c’est aussi jour de marché en bas de chez moi. Par conséquent, la circulation est plus qu’au ralenti. Et lorsque je décide de prendre le bus le vendredi, la patience est mon meilleur ami car malheureusement, le bus est souvent en retard. Et pour une distance que le bus fait normalement en moins de 10 minutes, il le fait en 30 minutes.

Je vous propose de visionner ce documentaire sur le problème des bouchons (embouteillages) à La Réunion :

 

Publicités