Concert des Pat’Jaune

Hier soir je suis allée au concert des Pat’Jaune et c’était génial ! Le concert s’est déroulé au Teat Champ Fleuri (Saint Denis).

Le spectacle s’intitulait « Viens voir La Réunion, musique d’antan ». En effet, le groupe a décidé de jouer les ségas d’autrefois afin de ne pas les oublier et ont même réalisé un  album comportant ces chansons.

Voici quelques chansons qu’ils ont repris :

Zoréol de René Cambon et d’André Legros

Viens voir la Réunion d’Henri Maingard

Quand li met’ son moulure de Jules Arlanda

Dan’ temps longtemps de Jacqueline Farreyrol

Toué lé jolie de Pierre Vidot et Serge Barre

Manapany de Luc Donat

Ti fleur aimée ti fleur fanée de Georges Fourcade et Jules Fossy

Je vous propose une vidéo du groupe interprétant Zoréol lors d’un spectacle au Teat Plein Air de Saint Gilles (à l’Ouest de la Réunion). J’ai trouvé la vidéo sur Youtube:

Je suis sûre que vous vous demandez ce que signifie « Zoréol ». Ce terme est un mélange des mots « zoreille » et « créole ». Mais que signifie « zoreille » ? En créole ce mot désigne un étranger, un métropolitain et dans notre contexte, toutes les personnes nées hors de La Réunion. Il y a plusieurs hypothèses quant à l’origine de ce nom:

  • Les étrangers tendent l’oreille pour tenter de comprendre la langue créole.
  • Quand les étrangers prennent un coup de soleil, ils ont les oreilles tout rouge.
  • Le mot pourrait provenir du tamoul où il signifie « Maître ».

Revenons maintenant au terme « Zoréol ». Il désigne un enfant né d’une union entre un(e) zoréol(e) et un(e) créol(e) ; un métropolitain installé depuis longtemps à La Réunion ayant adopté le mode vie réunionnais.

Je vous propose de lire cette interview des Pat’Jaune, Liton lontan, dans laquelle ils expliquent leur envie de rendre hommage aux ségas des années 70.

Je ne vous ai pas encore présenté le groupe. Je vais donc rectifier cela tout de suite. Qui sont les Pat’ Jaune?

Présentation :

Le groupe est originaire de la Plaine des Cafres sur la commune du Tampon. Le nom de leur groupe, « Pat’ Jaune », provient de l’appellation des habitants des hauts de l’île de La Réunion qui fait référence à la couleur des pieds des agriculteurs travaillant dans les champs de safran (curcuma).

Le groupe s’est formé en 1993 et est composé des frères Gonthier. En 2010, un membre féminin, Claudine Tarby, intégrera le groupe. Leurs chansons retracent avec humour la vie quotidiennes des habitants des hauts de l’île et sont imprégnées de polka, quadrille et séga.

Les Pat’Jaune connaissent un succès incroyable et ont donné des concerts en France, à Hong Kong, en Suisse et aux États-Unis.

Les membres du groupe :

Cliquez sur les images pour connaître de quels instruments jouent chaque membre :

Discographie :

Youl, Digital Studio Production Discorama, 1998.

Ti catoune, Digital Studio Production Discorama, 2002.

Larisé, Pat’Jaune Production, distribution Discorama Production, 2005.

Ticoulitintin, Chansons et berceuses de la Réunion (Rencontre inédite entre les textes en créole de Joëlle Ecormier et la musique des Pat’Jaune). Disque Production Pat’Jaune – Livre produit par Océan Edition, 2007.

Nout rêve, Pat’Jaune Production, distribution Discorama Production, 2010.

Voici une petite playist comportant leurs chansons : « Ti catoune », « Polka Angelo » et « Tout nu en ver ».

Vous pouvez visionner ici leur fameux morceau « Polka Angelo ».

Marché de nuit du Barachois

La ville de Saint Denis propose tous les 1ers samedis du mois, le Marché de Nuit au Barachois.

C’est une soirée durant laquelle des stands en tous genres se mêlent, des stands : de produits locaux, d’artisanat, de bijoux, de nourriture, de vêtements, etc.

C’est l’occasion pour certaines associations de se faire connaître et partager leurs projets.

Des animations sont proposées autant pour les petits que pour les grands ! C’est un moment de détente et de convivialité.

9ème Festival International de la Bande Dessinée

Affiche festival BD

Comme vous pouvez le voir sur l’affiche, le 9ème Festival de la Bande Dessinée s’est déroulé du 3 au 6 Décembre. Je me suis rendue aux expositions à l’Ancien Hôtel de Ville de Saint Denis mais je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller au Carré Cathédrale (qui se trouve pourtant à deux pas).

J’avoue, je n’y connais absolument rien en matière de bande dessinée ! C’était donc l’occasion pour moi d’ouvrir mes horizons sur cet art.

Les œuvres exposés par l’Hôtel de Ville étaient ceux de deux auteurs de bande dessinée : Téhem et Denis Vierge. Deux auteurs que je présenterai.

Téhem

Téhem

Téhem, de son vrai nom Thierry Maunier, est né le 16 janvier 1969 dans la région parisienne de parents réunionnais. Il rejoint l’île de La Réunion à l’âge de cinq ans et retourne en métropole à 15 ans pour suivre ses études artistiques. Il devient professeur d’Arts Plastiques en France puis à La Réunion. Il collabore à la revue Le Cri Du Margouillat et publie Tiburce aux éditions Centre du Monde. Il rencontre le succès avec Malika Secouss qui peint avec humour les jeunes et la banlieue. Avec Zap Collège, il obtient l’Alph-Art du Meilleur Album Jeunesse 9-12 ans au Festival d’Angoulême en 2003.

Tiburce raconte de manière comique les aventures d’un petit garçon nommé Tiburce et de ses amis à La Réunion.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Denis Vierge

Denis Vierge

 

Denis Vierge est né en 1970 à Pessac.

Il mène des études d’Arts Plastiques qui le mènent au Capes d’Arts Plastiques puis à l’Agrégation de cette même discipline. Il a enseigné dans l’Académie de Poitiers puis celle de Bordeaux. Il a aussi exercé à la Maison d’Arrêt de Gradignan et donné des cours de Dessin narratif à l’Université de Bordeaux III. 

En 2009, il dessine Vazahabé !, son premier roman graphique (Éditions Paquet, coll. Discover).

Depuis 2010, il travaille comme illustrateur dans la revue Cubeek.

Quelques planches de sa bande dessinée Un Marron :

Des tableaux expliquant l’histoire du marronnage  La Réunion :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous propose de lire cette interview faite par Brigh Barber où Denis Vierge parle de son intérêt pour l’aspect de l’esclavage qu’est le marronnage à travers son oeuvre, Un Marron.

Vous pouvez visiter son site.

La Réunion se met au rouge

Et oui ! C’est la saison des flamboyants, ils fleurissent à la fin de l’année. Ils annoncent l’arrivée de l’été mais aussi des fêtes de fin d’année !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faites attention car la phrase qui va suivre va vous faire mal aux yeux !

Le flamboyant, de son nom scientifique  Delonix regia appartient à la famille des Caesalpiniaceae ou des Fabaceae. Ne vous inquiétez pas, c’est le seul moment où j’emploie des mots scientifiques.

Cette espèce est originaire de Madagascar et a été introduite dans l’île vers 1840 par le botaniste français, Jean Michel Claude Richard. Cet arbre impressionnant peut dépasser les 15 mètres de haut.

Il n’y pas que les flamboyants. C’est aussi la saison de ce fruit arrondi que je nomme au doux nom de letchi.

Le letchi est produit par l’espèce d’arbre tropicale Litchi chinensis, qui appartient à la famille des Sapindaceae.

Je vous avez dit que je n’emploierait plus de termes compliqués. Cette fois-ci c’est vraiment la dernière fois, je vous promets. 🙂

L’arbre du letchi est originaire de la Chine et a été introduit pour la production fruitière dans des régions tropicales tels que l’Inde, le Vietnam, la Thaïlande, Madagascar, La Réunion ou Maurice. Il aurait été introduit à La Réunion par Pierre Poivre un botaniste français.

Clôturons cette article avec une chanson de Jacqueline Farreyrol, « Noël à La Réunion» :

Le Letchi, un youtubeur réunionnais

Le Letchi amer

Aujourd’hui je vais vous parler du Letchi. Non, pas ce fruit délicieux à la chair blanche recouverte d’une cape rouge. Mais je vais vous parler d’une personne et plus précisément d’un youtubeur réunionnais. D’ailleurs l’image du dessus est l’image d’en-tête de sa page YouTube que vous pouvez consulter ici. Il tient également un blog.

En consultant la page Biographie de son blog, nous apprenons qu’il est né en 1987, qu’il s’est inscrit en géologie à l’université, qu’il est parti en France métropolitaine (Avignon, Rennes, Nancy, Grenoble et Lyon). Il habite actuellement à Saint Denis de La Réunion. Il aime la géographie, le moukatage (moquerie) et la randonnée. Et c’est avec beaucoup d’humour qu’il se présente.

Ses vidéos relatent de manière satirique des faits de société de La Réunion. Il aborde différents thèmes comme le volcan, la voiture, la politique, l’université et même le Royal Baby y passe. Ses sketchs sont à plier de rire ! Il parle français mais aussi créole dans ses vidéos. Pas de panique ! Vous pouvez visionner ses vidéos sans problème puisqu’il les sous-titre en français.

Dans la vidéo qui va suivre, le Letchi parle des superstitions qui existent dans l’île :

Comme c’est bientôt Noël, je vous propose cette vidéo :

Clicanoo.re (un site dédié aux actualités de la Réunion) a rencontré le youtubeur et ce dernier nous livre ce qu’il aime.

Son livre coup de cœur : La Horde du Contrevent d’Alain Damasio.

Ses films préférés : « Trainspotting » de Danny Boyle et « Interstellar » de Christopher Nolan.

Son plat préféré : Le rougail saucisses, venez voir la recette ici.

Sa playlist : Il écoute les groupes islandais Agent Fresco et Sigur Ros.

Son endroit préféré à La Réunion : Le volcan.